†La Malédiction de l'Eternité † Index du Forum †La Malédiction de l'Eternité †
RPG dans une école de combat et de magie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Kira Sakuya [Validé]

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    †La Malédiction de l'Eternité † Index du Forum -> Reglement et Histoire -> Présentations -> Fiches validées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kira
Elite d'Illusia

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mar 2006
Messages: 510
Date de naissance du personnage: 18/09/1282
Race: Ange Dechu
Arme(s): Shiranui de la Confusion
xp: 134 994
Moyenne d'xp: 264,69

MessagePosté le: 13/01/2008    Sujet du message: Kira Sakuya [Validé] Répondre en citant

Nom: Sakuya

Prénom: Kira

Age: 23 ans

Race: Ange déchu

Ecole: Illusia, depuis 7 ans.

Description Physique:
D'assez grande taille, Kira a toujours dépassé les jeunes de son âge, en tout cas dans sa ville. Pour ne pas se faire repérer, il est souvent obligé de ranger ses grandes ailes aussi noires que la suie, ailes qu'il exècre pour les inconvénients qu'elles lui font subir : discrimination, douleurs lors de leur sortie et de leur rangement, démangeaisons aux omoplates lorsqu'elles ne se sont pas déployées depuis longtemps... Ses cheveux couleur de l'ébène, son regard sombre et perçant, sa peau blême... certains lui trouvaient un air de cette peinture de Yurel, beau et triste à côté de son miroir lui renvoyant son squelette en reflet, composé par le peintre dépressif Van Goth, affublé du titre peu flatteur de "L'Incarnation de la Mort". Loin de là: il est tout simplement un Ange Déchu, descendant des Anges qui furent maudits par les Gardiens du Velm, et oui, il manque de bronzage. Côté physique, Kira a toujours été du genre "sec et élancé", à force de boulots et de bastons avec les jeunes gens d'Elnil, et à présent à force de missions périlleuses à Illusia. C'est quelqu'un qui, par son comportement et l'aura qu'il dégage, n'inspire rien de bon. On peut aussi remarquer, sous son œil gauche, un tatouage qu'il s'est fait faire dans sa jeunesse. Cette marque de signifie rien de particulier, c'est juste pour la frime. De même que vous le verrez souvent avec une clope au bec. Maintenant, il en est accroc et se sent mal sans sa ration quotidienne de nicotine, mais autrefois, c'était également une façon pour lui de se démarquer.
Côté vestimentaire, notre Ange Déchu est un grand adepte des chemises qu'il préfère noires et entrouvertes pour laisser suggérer son torse aux demoiselles (et aussi parce qu'il déteste étouffer au niveau du col), accompagnées de jeans ou chino généralement sombres et bien découpés. Comme il ne sort que rarement ses ailes, avoir des vêtements onéreux ne lui pose pas de problèmes, au contraire. Le chic a son importance. Et puis, comme il aime le dire, c'est la tenue de base pour "partir à la chasse aux femmes".


Description Mentale:
Kira n'est pas du genre à vouloir faire copain-copain avec les autres, à vous demander comment ça va votre vie, la famille, les amis. Non, mais il peut se révéler assez bavard et même éloquent lorsqu'il s'agit pour lui de marquer les esprits (dans le mauvais sens du terme). Il aime la provocation et, de part sa race, il est d'un naturel plutôt cynique. Usant d'humour noir, de piques acides et bien placées, il se spécialise dans l'outrage et la terreur. Animé par une joie sombre qui a fini par lui valoir une réputation cinglante, l'Ange Déchu a fini par être évité par beaucoup d'élèves craignant de finir "écartelés avec un couteau profondément implanté entre les deux jambes" -ce qui était une métaphore humoristique, mais ils ne l'ont jamais compris, ou bien la plaisanterie un jour était allée trop loin et avait déparée, entraînant un gain de castrats dans la chorale de l'école et les émois d'une Illusienne se retrouvant sans son étalon. Le jeune homme est aussi un séducteur invétéré qui gagne un certain succès parmi la gente féminine. Pourtant, ce n'était pas comme si c'était un gentleman, bien qu'il sache user finement de galanterie et de séduction lorsqu'il a quelque chose à y gagner. Ca ne l'empêche pas s'il est de mauvaise humeur (ou si celle qui lui fait face est trop hideuse à son goût) de se montrer mal-aimable et il n'éprouve aucune culpabilité à se quereller voire battre contre la gente féminine lorsqu'il le faut, et parfois aussi quand il ne le faut pas.
Il reste intéressant de côtoyer cet étrange personnage à l'esprit quelque peu retors, pour le peu qu'on prenne la peine de gratter cette surface de sadisme et de perversité pour y découvrir quelqu'un de passablement loyal, affecté par les nombreuses pertes qu'il a subies. De plus, vous pourrez découvrir qu'il possède une très grande culture, notamment géopolitique, et peut-être même faire les quatre-cent coups avec lui si vous aussi vous aimez faire de mauvaises surprises à d'autres gens.

Statistiques:
Force: 16+1/20
(Notre Ange Déchu possède une force plus que satisfaisante pour le commun des mortels et qui lui donne quelques avantages en survie)
Agilité: 18+2+1(Trompeur)/20
(Kira est un spécialiste de l'esquive et demeure un combattant rapide et très efficace, même face à un Arenien)
Sagesse: 9+1+1(Trompeur)/20
(Peu instruit mais féru de lecture, Kira est quelqu'un d'extrêmement arrogant et de désobéissant. Il est un peu trop facilement emporté par ses émotions et par la vision d'une jolie fille, misogyne, possède une quantité incroyable de préjugés et peut se montrer fermement têtu et borné dans les situations où on s'y attend le moins. Mathématiquement parlant, au-delà des additions et des soustractions, il est perdu)
Magie: 11+3/20
(Comme certains de sa race, l'Ange Déchu dispose d'un pouvoir d'envoûtement. Pour sa part, il peut pénétrer dans l'esprit des gens et fouiller leurs souvenirs. A ce moment là, il peut rendre folle une personne en lui faisant vivre ses pires craintes ou ses pires souvenirs. En revanche, Kira ne peut utiliser son pouvoir "Ténèbres" qu'une fois par jour. A ses risques et périls, car chaque utilisation le vide de son énergie vitale et l'affaiblis de façon considérable, jusqu'à ce qu'il arrive au seuil de la mort. De plus, il ne peut pas bouger pendant l'utilisation de son pouvoir et ne garde une conscience que très éloignée de ce qui l'entoure.
Le contact se fait par le regard. Une fois qu'il a planté ses yeux dans ceux de son ennemis, il peut lâcher les brides de son pouvoir.
Aemaeth II: Kira peut à présent utiliser son pouvoir deux fois par jour, mais ne parvient absolument pas à le déclencher une troisième fois.
Edit: Suite à son passage d'Elite (type Trompeur), il peut à présent se transformer en tigre noir et déclencher une troisième fois "Ténèbres".

Endurance: 11+1/20
(Le seul endroit où Kira est vraiment endurant, c'est au lit)

Histoire:

L'histoire de Kira est banale. Mérite-t-elle d'être écrite ? Il le faut bien pour vos beaux yeux, parce que vous êtes curieux et voulez voir à qui vous avez affaire, quel est le parcours qui l'a construit en cet individu tel qu'il est maintenant.


L'Enfance de Kira est toute banale de nos jours, qui plus est dans les écoles de Magie et de Combat qui rassemblent tous les cas sociaux du Velm.
Il est né d'un père et d'une mère Ange Déchu de classe sociale moyenne, dans une petite ville nommée Elnil essentiellement peuplée d'Anges et autres races "nobles" (tels que des Elfes bellâtres et délicats) un zeste puristes et un tantinet racistes aussi. Son père et sa mère se faisaient passer pour des Humains et longtemps Kira ignorait qu'il avait des ailes, et que celles-ci étaient noires.
De son père, il se souvient de peu de choses. Petit, il l'avait vu, il le savait, mais n'en gardait aucun souvenir net. Ensuite, il n'était plus là, dans aucun souvenir. Il n'y avait aucun objet pour le lui rappeler son existence, son image, sauf son sabre, le Shiranui, aux origines aussi obscures que son propriétaire.Lorsque Kira avait demandé à sa mère où son père était parti ou ce qu'il était devenu, celle-ci lui avait répondu mystérieusement.


Mère : Ton père s'est perdu. Tu ne le reverras plus jamais, sous quelque forme que ce soit.

Une réponse bien cryptique, qui plus est pour un enfant. Elle n'avait jamais voulu lui expliquer d'avantage, aussi la meilleure explication qu'il trouva pour lui-même, c'était que son père s'était envolé vers d'autres cieux avec une donzelle plus jeune et sans mioches, ou bien était mort éparpillé aux quatre coins du Velm par les Monstres du Néant après le couvre-feu.
De toute façon, il dut bientôt renoncer à avoir des réponses à ses questions, et même à avoir véritablement une mère. Peu après lui avoir révélé sa vraie nature et mis en garde de ne jamais la dévoiler, sa génitrice se révéla atteinte d'une forme de démence que les docteurs ne s'expliquaient pas. Elle devenait de moins en moins cohérente dans ses propos, perdait périodiquement la mémoire et subissait des modifications de personnalité qui frisait aux yeux de Kira la schizophrénie. Mais elle n'était pas méchante, au contraire presque sage, et restait à la maison comme une enfant perdue. Son fils prenait soin d'elle comme il pouvait.
Dès l'adolescence, il travailla dans les marchés, puis les bars et les échoppes des environs. Il n'était pas fainéant (quoiqu'il n'ait pas trop le choix), se tenait bien (quoiqu'il ait tendance à réagir rapidement aux provocations et à un peu trop faire du charme aux femmes des clients) et était beau gosse, ce qui ne faisait jamais du mal à la clientèle.
Pas très amical, mais à vrai dire difficile de l'être avec des gens qui toutes la journées vous caquetaient aux oreilles à quel point les Anges Déchus, les Vampires, les Lycans, les Efes Noirs etc... étaient des anomalies de la nature qu'il fallait jeter avec les Gardiens Déchus, il parvint malgré tout à tisser un lien avec une jeune demoiselle.

Denn.
C'était un joli bout de fille. Pour la description physique,référez-vous à l'apparence de Lynn. Elles se ressemblent comme deux gouttes d'eau.
Denn était la seule du village à ne pas faire d'étalage de discrimination dès qu'elle ouvrait la bouche et à ne pas prétendre ce qu'elle ne savait pas. Et puis, elle était jolie. Comment, ça a déjà été dit ? Il faut croire que ça revêtait de l'importance pour notre homme. Sûrement que, même spirituelle, si elle avait été laide, il n'aurait pas été tenté de lui adresser la parole. Enfin, c’était elle qui avait commencé.
Le temps passa, blablabla, ils devinrent amis, blablabla, non ils ne se marièrent pas et n'eurent pas beaucoup d'enfants -encore heureux. Kira préférait ne pas s'engager pour pouvoir s'occuper diligemment de sa mère (ce qui ne l'empêchait pas de découcher de temps en temps à droite ou à gauche). Mais il se sentit assez proche de cette fille pour lui révéler sa vraie nature.

Denn eut l'air d'apprécier la confidence. Etait-ce hypocrite ? Il ne savait pas.
Lorsque des Traqueurs vinrent quelque temps plus tard prospecter des recrues potentielles, ils s'arrêtèrent sur Kira, à la grande surprise de tous et de lui-même. Qui plus est pour aller dans une école de magie, alors qu'il n'avait jamais montré le moindre don. Au contraire, s'il avait été pris quelque part, on l'aurait plutôt imaginé dans l'école de combat : il était bagarreur à l'occasion, lorsqu'il s'agissait de se disputer la compagnie d'une femme, essuyer un outrage fait à sa mère ou tout simplement jeter dehors un mauvais payeur ou un client turbulent.
Mais non, les Traqueurs étaient formels : il fallait qu'il les suive à Illusia. Voilà quel extrait poétique leur fut conté en réponse :


Kira : Allez tous vous faire foutre.

Il y avait un bordel dans le coin mais bizarrement les Traqueurs ne semblaient pas intéressés. Ils insistèrent. Il fallut en venir aux mains.
En se débattant contre eux et comprenant que la lutte serait vaine, Kira sortit ses ailes noires instinctivement, ce qui créa un grand choc auprès des citadins, qui n'en revenaient pas d'avoir fréquenté quotidiennement un individu d'une race impure. Leur réaction était le dernier des soucis de Kira, qui ne les portait pas spécialement dans son cœur. Il parvint à s'enfuir et à se réfugier dans une cachette dans la montagne voisine où personne sauf Denn n'aurait su le trouver.
Justement, elle vint le trouver.


Denn : Il faut que tu y ailles, Kira.

S'en suivit une longue tirade sur l'importance de protéger le Velm, blablabla, à quel point il était exceptionnel, devait se sentir heureux d'être l'Elu, un sacré tas de merde. Vous savez quel est le pire ? Entre deux trois démonstration de résistance du genre "Mais que va devenir ma mère ?", démontées par autant de "Je m'en occuperai" "De toute façon elle ne te reconnait plus, elle n'est plus elle-même" (comprendre : elle va crever bientôt ta vieille bique), Kira céda. Bon, elle l'avait embrassé en pleurant aussi, cela avait dû aider. Oui, c'est montrer jusqu'où allait sa faiblesse quand il s'agissait de Denn. Ou sa faiblesse tout court.
En retournant vers les Traqueurs, l'un d'entre eux, pas très malin, s'exclama :


Traqueur : Ha ! Je vois que notre investissement a porté ses fruits.

Kira : Pardon ?

Traqueur : Nous avons proposé une rançon à qui pourrait te ramener ou te faire revenir de toi-même. Pas grand chose, mais certains se contentent de peu.

Certes, Denn était une pauvre fille. Mais les Anges Déchus ne sont pas sensés être des saints qui pardonnent à autrui tous leurs écarts, non ?
On ne vous relatera pas ce qui se passa ensuite, car cela choquerait les âmes sensibles, les féministes que vous êtes. Pour résumer en quelques phrases ce qui se passa : Kira retourna voir Denn, la rossa proprement sans la tuer, et déclencha même sur elle pour la première fois son pouvoir, "Ténèbres", histoire qu'elle revive pendant quelque temps sa mise à tabac. Ensuite il repartit non pas satisfait, mais avec le sentiment de s'être vengé et la conviction qu'on ne pouvait décidément accorder sa confiance à personne.



Suite à son arrivée à Illusia, contrairement aux attentes, Kira se sentit plutôt bien, plutôt chez lui. Déjà, il n'avait pas besoin de cacher ses origines: la plupart des élèves étaient de races peu recommandables, sans parler de leur background toujours plus dark et de leur état mental toujours plus proche de la folie. Et puis, c'était plein de jolies filles et de mecs marrants, faciles à provoquer et à charrier. Bref, un grand terrain de jeu. Il y eut malheureusement deux éléments perturbateurs: le premier, le plus gênant aux yeux de Kira, fut qu'il tomba amoureux d'une Néphilim, Ainsel. La deuxième, c'est qu'elle fut attaquée à plusieurs reprises, puis mourut, directement ou indirectement à cause d'un certain Vampire hybride Arenien nommé Renji, dont il a plus ou moins juré la mort depuis. l'Ange Déchu était devenu à peu près dur à côtoyer suite à cet évènement, seuls ses deux amis et camarades de chambrée, Inoki et Satine, étaient en mesure de lui parler sans éveiller sa colère. Mais eux aussi finirent par s'en aller.
Oh et il y eut aussi Erika, une petite Felys, une Elite Illusienne, qui l'avait formé lui-même pour devenir Trompeur. Mais elle était morte en mission, sous ses yeux.

Cette histoire de défaillance des Sceaux du Vide lui passa complètement au dessus de la tête. De toute façon, il attendait son tour.

La perte de tous ses camarades, au cours de ces dernières années, lui avaient valu le surnom ironique et peu original de "l'homme maudit". Même son succès avec les femmes en était affecté: on disait trop souvent dans son dos que celles qui le fréquentaient mourraient, et que c'était là un maléfice puissant lié à sa race d'Ange Déchu et à ses pouvoirs. Entendre de telles sornettes dans la bouche même d'Illusiens pas très recommandables eux-mêmes faisait l'effet d'une grande farce à Kira qui tâchait d'ignorer leurs remarques. Mais il était vrai: il avait tout perdu.
A chaque retour de mission l'attendaient dans sa chambre des camarades différents. A force, il avait fini par ne plus leur adresser la parole du tout. En évitant de faire connaissance avec eux, il évitait de se rappeler d'eux après leur disparition. Il ressassait sans cesse ses anciennes connaissances, mortes ou volatilisées: Inoki, Satine... et bien sûr, Ainsel et Erika. Son seul soulagement était que l'espèce de connard-albinos-Vampire semblait mort ou volatilisé lui aussi, en tout cas il ne l'avait plus croisé ces deux dernières années en mission.

La femme qui le préoccupait à présent était une certaine Lynn. Une Orthros plutôt bien foutue de l'autre école, une Arenienne. Jamais Kira n'aurait cru pouvoir s'intéresser à une guerrière, mais enfin... Le fait était là. Au cours des deux dernières années, il avait fait quelques missions de pacotilles ou de haute importance à ses côtés et ils s'étaient retrouvés au gré du hasard en ville ou à l'extérieur. Leurs rencontres souvent alcoolisées laissaient peu de souvenir à Kira. Leur relation était de toute façon tendue et complexe: selon les périodes, soit c'était lui qui lui courait après pour gagner son cœur, soit il la fuyait pour couper court brutalement à leurs rencontres. Et ce n'était pas pour plaire à la demoiselle.



*****


Arme: Un sabre, le Shiranui, qui appartenait autrefois à son père qu'il a très peu connu. C'est une arme qui ne peut pas blesser son propriétaire.
Le Shiranui est enchanté avec un sort de "Confusion" par l'Enchanteur : les personnes qui sont touchées au sang par la lame du Shiranui éprouvent un trouble des sens (vision et ouïe principalement, par conséquent équilibre et précision), d’abord très léger, et de plus en plus important à chaque coupure supplémentaire. Au bout de plus d’une quinzaine de coupures au sang, la sensation est équivalente à état d’ébriété avancé (la vue qui bouge, les sons étouffés qui perdent leur sens, perte d'équilibre, la bonne nausée qui va avec la perte de points de repère, etc…), et ne va pas au-delà pour toute coupure supplémentaire. Sont plus résistants : ceux qui disposent de bonnes statistiques en Endurance (+1 coupure supplémentaire par points au-dessus de 10 pour atteindre l'état maximal de confusion).

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 13/01/2008    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    †La Malédiction de l'Eternité † Index du Forum -> Reglement et Histoire -> Présentations -> Fiches validées Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.